Rechercher

conseils pour prendre soin de sa barbe

Mis à jour : août 2



Qu'ils soient naturels ou colorés, les cheveux font partie de notre personnalité. Ils encadrent notre visage, subliment nos traits et nous accompagnent tout au long de notre vie. Leur couleur est donc déterminante dans notre façon de nous habiller, mais aussi de nous maquiller.

Blonde, brune, rousse, châtain... Chaque couleur de cheveux a ses particularités. Pour mettre en valeur les reflets de sa crinière, il faut parvenir à créer une harmonie parfaite entre la nuance de ses cheveux et notre maquillage.

Mais comment savoir quelles couleurs nous sied le mieux ? Entre les tonalités chaudes et froides, les mèches et autres balayages dorés, il n'est pas toujours évident de s'y retrouver... Faut-il choisir de porter des nuances douces, ou au contraire plus piquantes ?

Forcément, les tons doux et pastels sont à privilégier lorsqu'on a les cheveux blonds. Parce qu'elles ont le teint plus clair que les brunes, les blondes se dirigeront vers des teintes froides comme le rose, le kaki, le gris ou encore le mauve. Les nuances trop vives pouvant vite donner un air vulgaire à une tête blonde.

Les rousses ont généralement la peau claire elles aussi. Si les blondes peuvent se permettre beaucoup de choses, les chevelures flamboyantes et les peaux claires ne s'accordent pas avec toutes les couleurs. Leur maquillage du teint se doit d'être très naturel, mais elles peuvent miser sur du cuivré, de l'orange, de l'or et du bronze pour mettre en valeur leur yeux. Cette chevelure de feu gagne à être en raccord avec la couleur de son make-up.


Prenez soin de votre barbe




Quelle barbe choisir ?

On pourrait facilement dire qu’il y a autant de barbes que d’hommes, tant il est vrai qu’aucune implantation pilaire ne se ressemble. Elle peut tout autant être courte et clairsemée, datée de quelques jours, comme longue et soyeuse. Dès lors, face à tant d’options, comment se repérer dans ce marasme pilaire ambiant ?

La barbe de trois jours

Un choix classique, un peu comme une chemise blanche ou un costume marine. La barbe de trois jours est une efficace première prise de contact avec le fabuleux monde de la barbe - en plus d’être acceptable dans pratiquement n’importe quel bureau. Son défaut : c’est la solution de facilité.

Elle s’avère un choix évident pour ceux qui possèdent une barbe clairsemée. En optant pour une barbe courte, les trous dans votre barbe sont moins visibles. Pratique, n’est-ce pas ?

Comment en prendre soin ?

Évidemment, puisqu’elle n’est censée être qu’une repousse, vous pouvez vous raser dès que vous la jugez trop longue, et la laisser repousser. Facile, puisqu’elle ne nécessite pas d’entretien particulier.

La barbe courte - et fournie

Par barbe courte, nous entendons toutes barbes plus longues qu’une barbe de trois jours, mais moins que celles arrivant à mi-torse, connues sous le nom de barbe ZZ Top. Entre 1 cm et 15 cm de longueur, vous entrez dans cette catégorie. Si elles sont impeccablement taillées, à l’aide de ciseaux et d’une tondeuse, elles se révèlent remarquablement esthétiques.

Comment en prendre soin ?

En la taillant évidemment, mais pas seulement : vous pourriez être bien inspirés de la nettoyer à l’aide d’un shampoing pour barbe, ou, à défaut, d’un shampoing classique, plus efficace pour nettoyer vos poils qu’un savon classique puisqu’il est destiné aux cheveux.

Afin qu’elle soit plus soyeuse (c’est important, notamment pour les personnes que vous pourriez embrasser), l’utilisation d’huile pour barbe est évidemment conseillée. Elle permet d’hydrater en profondeur vos poils, et de les dompter. Vous ne voulez pas avoir l’air hirsute.

La barbe longue

Longtemps, elle a été l’apanage des druides, ces sorciers cachés dans les forêts bretonnes. Aujourd’hui, mis à part chez le musicien Robert Wyatt, la barbe longue est évidemment moins répandue. Le mode de vie citadin la rend en effet difficile à porter : elle risque de se coincer dans les portières de voitures, de tremper dans votre café et les enfants se plaisent à tirer dessus. Difficile, dès lors, d’y rester fidèle sans frôler la crise de nerfs. Une chose est sûre : elle est un incroyable postulat esthétique, et est très utile en période de Noël - surtout si elle est blanche.


6 vues